Visualisation de la Ville

Cartes 3D détaillées pour la Ville de Bruxelles

De nos jours, les acteurs de la ville (entreprises, habitants, urbanistes, agences de la ville, etc.) ont de plus en plus besoin de planifier, de visualiser et de simuler divers aspects de l’environnement, des effets de la météo, de la croissance ou de la densité d’une ville. Ces problématiques supposent que les modèles 3D urbains intègrent l’effet des ombres et des bruits, la propagation des ondes, l’intervisibilité, l’urbanisme, l’analyse des inondations, etc. Seules les visualisations et les cartes détaillées immersives permettent réellement aux acteurs de comprendre l’impact de ces différentes dynamiques sur la ville.

Le Centre d’Informatique pour la Région de Bruxelles-Capitale (CIBG) a besoin d’un modèle 3D détaillé des bâtiments de la Ville de Bruxelles pour modéliser avec précision la portée et la pénétration du signal de la téléphonie mobile dans toute la ville. Grâce à ce modèle, le CIBG pourrait déterminer, le cas échéant, les emplacements où de nouvelles antennes de télécommunication sont nécessaires.

Pour le niveau de détail requis, de simples modèles de blocs ne suffisaient pas. Le CIBG avait besoin de connaître en détail les structures des toitures afin de modéliser précisément la pénétration des ondes et de proposer le meilleur emplacement pour les antennes. La Ville a demandé à Avineon de créer un processus d’intégration des différents formats de données sources, dont les données vectorielles, les modèles numériques de terrain (DTM), les orthophotos, l’imagerie stéréo et les données LiDAR, à un modèle 3D immersif de toute la région, composé de plus de 250 000 bâtiments et de plus de 200 ponts.

À l’aide d’images aériennes nouvellement acquises, Avineon a d’abord mis à jour les cartes 2D ayant servi de base au modèle 3D. Tous les changements entre les données vectorielles et les images aériennes ont été identifiés, marqués et envoyés à une équipe de photogrammètres qui a effectué la mise à jour par stéréorestitution. Il en a résulté une carte de base 2D mise à jour.

Le Centre d'Informatique pour la Région de Bruxelles-Capitale

Selon un processus en plusieurs étapes, Avineon a ensuite créé des emprises de bâtiments en 3D, parfaitement alignées avec la carte 2D mise à jour, respectant l’altitude issue des modèles numériques de terrain, ainsi que le détail des toitures et des murs. Pour la plupart des bâtiments, Avineon a développé un processus semi-automatique basé sur les données LiDAR, acquises en même temps que les images aériennes utilisées pour les mises à jour de la carte 2D. Afin de modéliser les bâtiments complexes et remarquables comme les églises, les gratte-ciels isolés et les stades, Avineon a utilisé des techniques de modélisation manuelles reposant sur leur expertise en stéréorestitution.

Le Centre d'Informatique pour la Région de Bruxelles-Capitale

Bien que ne faisant pas partie des prestations demandées par le CIBG, Avineon aurait pu également intégrer des prises de vues obliques pour appliquer une texture supplémentaire aux bâtiments situés au centre et à la périphérie de la ville. Cela aurait pu permettre à la Ville d’avoir des vues immersives détaillées pour illustrer différents scénarios et diverses simulations, mais cela ne s’est finalement pas avéré nécessaire pour la présente étude du CIBG.

Grâce à une méthodologie globale, Avineon a pu livrer au CIBG un modèle 3D riche de la Ville de Bruxelles, adapté à ses besoins spécifiques.  Le modèle a également été mis à la disposition des acteurs de la ville de Bruxelles, pour des utilisations publiques et privées.

Si vous souhaitez accéder à davantage de cartes et en savoir plus sur le projet, cliquez sur ce lien pour accéder à l’article du magazine LiDAR.

 

2018-06-21T06:26:02+00:00